12 juin 2012

[Test] Sorcery sur PS3


Si il y a bien un accessoire que beaucoup de monde a critiqué, moi le premier, c'est bien le Playstation Move. Copie de la Wiimote, peu de jeux originaux entièrement dédiés à l'accessoire, souvent utilisé comme un gadget dans les FPS (Resistance 3 par exemple), le vibromasseur lumineux a été testé la dernière fois sur DanceStar Party, un Just Dance-like mais cette fois ci Sony a mis les petits plats dans les grands en sortant Sorcery, un jeu présenté il y a deux ans de cela à l'E3 2010 comme demo technique et qui est enfin sorti. Le Playstation Move aurait-il enfin trouvé un jeu qui justifie son achat ?


Dans Sorcery vous incarnerez Finn, un jeune magicien rebelle, frère illégitime d'Harry Potter, accompagné d'Erline, une chatte qui parle et qui surveille l'apprenti en l'absence de son maître. Manque de bol, Finn n'en fait qu'à sa tête et détruit la potion que son mentor concoctait et doit aller chercher un ingrédient histoire de la refaire vite fait bien fait, histoire d'éviter de se faire transformer en cochon.


A la suite de quoi, au moment du retour, son village se fait attaquer par la Reine Cauchemar et son armée de gobelins. Dans la pure tradition de la héroïc-fantasy vous retrouverez sans peine elfes, humains, trolls, sylphides et autres trents chers à vos cœurs. Finalement du côté scénario aucune grande surprise, c'est bon mais sans plus.


Visuellement le titre accuse d'un certain retard mais l'ensemble est plutôt réussi, les environnements sont plutôt variés et l'architecture des différents endroits visités est réussie. Il ne faut pas s'attendre à du grand spectacle mais une mention spéciale aux petits effets de lumière relativement bien réussis.
La musique quand à elle n'est pas en reste et propose quelques thèmes épiques qui colleront parfaitement à l'aventure. Et comme à l'accoutumée sur les jeux first party Sony les doublages sont de bonne qualité.


La jouabilité du titre est tout simplement excellente, relativement permissive, ce qui permet au joueur de lancer un sort facilement même si celui ci n'est pas parfaitement cadré sur l'ennemi. Le Playstation Move démontre encore une fois sa précision sans grande faille. Point noir tout de même, la caméra automatique est moyenne et le lock automatique des ennemis m'as souvent énervé, j'aurais préféré pouvoir moi même locker ma cible surtout dans les combats avec les boss, ou tout du moins un bouton pour pouvoir se déplacer de côté sans lock. On possède une petite panoplie de pouvoirs allant du sort d'arcane basique à l'éclair en passant par le feu ou le vent et qui se récupèreront au fur et à mesure de l'aventure.
Côté difficulté, le jeu propose 4 modes de débutant à cauchemar, le premier ultra simple au dernier vraiment difficile (et en général je prends ce dernier, mais là il va falloir vous accrocher un minimum).


Le titre à une durée de vie d'environ 8h avec peu de temps morts, l'exploration étant quasi nulle, les niveaux se résumant à des couloirs avec quelques embranchements pour découvrir des trésors qui contiendront pièces et ingrédients pour vos potions que vous fabriquerez à l'aide du PS Move.

Pour une quarantaine d'euros Sorcery est un titre à posséder pour tous les possesseurs du Playstation Move à la recherche d'une aventure pas forcément originale sur le fond mais plutôt sur la forme et peut justifier l'achat de l'accessoire si vous hésitiez à vous le procurer.


Ma note : 15/20

1 commentaires:

Marc a dit…

8h de durée de vie c'est super limite quand même ... Je vais attendre qu'il soit moins cher.

Enregistrer un commentaire