30 septembre 2010

[News] Jamel, les photos de son nouveau projet

 
Il y a un artiste dont on a pas parlé depuis un moment. Après ses one-man shows, ses films, son Jamel Comedy Club, je vous propose aujourd’hui de découvrir de nouvelles photos de Jamel tirées de son nouveau projet. Et heureusement qu'il revient sur le devant de la scène ! C'est un artiste que j'affectionne tout particulièrement.

Un nouveau projet classé « top secret » est prévu dans les prochains mois et nous avons réussi à obtenir en exclusivité deux photos ; deux clichés apparemment pris sur ce qui pourrait ressembler à un plateau de tournage.



Nouveau film ? Nouveau Spectacle ? Ou tout simplement nouveau look ? Une affaire à suivre de près…

On le retrouve également en compagnie de Didier Bourdon, dans ce qui pourrai être le début d’une nouvelle collaboration entre les deux comiques ?

[Test] AGAiT ECLEAN EC01


Reçu depuis un bon mois
grâce à Best Of Robots, je vous propose aujourd'hui le test de l'AGAiT ECLEAN EC01, un robot aspirateur dit "bas de gamme" (un prochain plus "haut de gamme" arrivera bientôt sur le blog).
Je n'ai pas très bien compris ce terme, même si il faut avouer qu'on a souvent peur de casser ce bijou de technologie dédié aux flemmards dans mon genre. En effet, du haut de ses 10 cm de haut, de ses 40 cm de diamètre de ses 3 kilos, la coque en plastique jaune fait un peu cheap et les escaliers, fils et petites marches sont autant d'obstacles qui vont gêner et donc risquer de casser notre aspirateur. Mais au moins vous ne vous briserez pas le dos en le déplaçant.


Seul souci avec cette taille c'est que le petit bonhomme ne pourra pas se glisser sous les meubles et nettoyer en dessous des meubles ayant un fond qui ne dépasse pas les 10 cm. Pareil pour le diamètre et c'est un peu plus gênant car on possède tous chez nous une chaise avec des roues.


Avec son bac de 0,3 L, ce robot aspirateur est destiné à une utilisation quotidienne. Il faudra faire donc un petit tour par votre poubelle en fin de journée.


Niveau autonomie la batterie NiHM met environ 3h à recharger pour environ 1h30 d'aspiration avec la lampe UV activée. En effet en plus de ses 2 brosses, une sur le côté gauche circulaire et une barre au centre, l'aspirateur possède une lampe UV qui vise à tuer les bactéries (je vous signale que c'est dangereux de regarder une lampe de ce type en face) ainsi qu'un diffuseur de parfum (non testé). Pour finir niveau bruit on ne dépasse pas 50 dB, soit environ le bruit de la pluie ou d'un réfrigérateur.


La mise en place du AGAiT est vraiment d’une simplicité déconcertante. On positionne la base le long d’un mur, on branche la prise, on allume la base et on positionne les trois pitons métalliques du robot contre les trois connecteurs métalliques correspondants pour qu’il prenne le robot commence à charger.

Une fois le robot chargé, on l’allume, on appuie sur le petit bouton HOME de la télécommande pour qu’il détecte la position de la base et c'est parti pour le grand nettoyage de printemps.


En parlant de télécommande celle ci vous permettra, sans vous lever de votre Music Chair (ou autre chaise), de piloter à distance votre aspirateur. Elle vous permettra :
  • d'activer ou de désactiver la lampe UV
  • de programmer le temps d'aspiration
  • de le diriger manuellement
  • de l'allumer ou de l'éteindre
  • et finalement de programmer plusieurs modes d'aspiration
Les différents modes d'aspiration sont les suivants :
  • spirale : l’aspirateur va nettoyer un zone spécifiée en effectuant une spirale
  • promenade aléatoire : l’aspirateur va de pièce en pièce pour effectuer son travail
  • le long des murs : l’aspirateur cherche le premier mur et va le suivre jusqu’à faire le tour des pièces
  • forme S : ce mode permets à l’aspirateur de suivre les longs couloirs droits suivis de virage séré
  • polygone : l’aspirateur va nettoyer un zone spécifiée en suivant la forme d’un polygone

Par défaut, l’aspirateur est en mode automatique durant lequel il bascule au besoin entre chacun des 5 modes. Le changement manuel n'est pas forcément conseillé sauf dans des cas un peu spéciaux (un pot renversé par exemple).

Une fois lancé, l'AGAiT fait très bien le ménage, et c'est un réel plaisir de pouvoir vaquer à ses occupations sans se préoccuper du ménage. Malheureusement, on est parfois obligé d'intervenir lorsque le robot se bloque à cause des fils ou des petits obstacles.
Bien sur cet aspirateur automatique ne fait le grand ménage à votre place, mais avec une utilisation quotidienne il limite la fréquence de celui-ci. En effet, il faut environ, pour une pièce de x m², 2x minutes d'aspiration sont nécessaires pour en venir à bout. Pour ce qui est des surfaces, sur du parquet ou carrelage tout se passe bien mais attention aux moquettes à poil longs !






Pour finir, le AGAiT Eclean EC01 est un bon aspirateur automatique qui propose pas mal de fonctionnalités (parfum, lampe UV) et un design plutôt sympa. Malgré son apparente fragilité et ses défauts d'aspiration, pour 250 euros, il vous facilitera (vraiment) la vie (plus de corvée de ménage, le bonheur quoi !). Si vous êtes tentés courez l'acheter sur Best Of Robots.

24 septembre 2010

[Compte rendu] Soirée de lancement Guitar Hero : Warriors Of Rock


Après un excellent Bargaming, j'ai été convié mercredi dernier à la soirée de lancement de Guitar Hero : Warriors Of Rock au Hard Rock Café. Suite à un problème d'organisation, beaucoup de monde à du attendre au moins une heure avant de pouvoir rentrer. Je n'ai, heureusement, pas été dans ce cas mais j'ai du attendre une bonne demi-heure avant de pouvoir passer les portes d'entrée. Premier carton rouge !

Deuxième souci, toutes les personnes invitées n'étaient pas de la presse. En effet beaucoup de personnes ont gagné leur invitation via des concours sur des sites ou à la radio. En plus des blogueurs et de la presse spécialisée il y avait donc énormément de personnes dans le "petit" Hard Rock Café. En soit ce n'est pas franchement dérangeant sauf quand il n'y a que 6 bornes disponibles pour pouvoir jouer au nouveau titre de chez Activision. Deuxième carton rouge !


Après avoir fait une petite partie rapide avec l'ami Cocole je me suis dirigé vers le bar pour prendre une petite bière "gentillement offerte". Je dis bien gentillement car comme au Bargaming le prix des consommations était plutôt prohibitif. J'ai pu voir les petits tourtereaux de chez Munchaza ainsi que Monsieur Zac et l'équipe du Bargaming également un verre à la main et attendant le début des festivités normalement lancées par Lussi in the Sky (finaliste de la Nouvelle Star) suivit de Luke. Au lieu de ça on a vu débarquer sur scène 4 "superbes nymphes" (d'après les mots du présentateur). Elles ne savait absolument pas danser et elles sont passées 3 fois.... Où est l'intérêt, a part celui masculin, de mettre des gogo danceuses à une soirée de lancement de jeu vidéo. Troisième carton rouge !

Non mademoiselle, c'est pas comme ça qu'on joue à Guitar Hero
Suite à quoi, il y a eu un jeté de petits lots ou j'ai pu récupérer un porte clé et des lunettes de soleil estampillées Guitar Hero. L'animateur a ensuite embrayé sur un concours de questions portant sur l'univers Guitar Hero en général. Les questions posées étaient super hard et presque personne n'as réussi à répondre à tout. Je me suis débrouillé comme j'ai pu en répondant même au pif. Après une petite partie sur Bodies de Drowing Pool, un des titres qui m'as vraiment envie de jouer à cet opus, Lussi est apparue sur scène et a commencé son show. J'ai été franchement surpris de l'énergie de ce petit bout de femme qui est sortie de la Nouvelle Star, je m'attendais surtout à un spectacle pitoyable mais finalement c'était vraiment bien (mis à part la reprise de Seven Nation Army).


Deuxième show des prostituées babes danseuses, quelques parties rapides maintenant que les bornes s'étaient vidées, une grande partie des invitées ayant fui devant la mauvaise organisation, une deuxième bière et c'était déjà au tour de Luke, un groupe de rock français, de se produire. Bien plus connus que Lussi, et même si je n'étais pas forcément un grand fan, j'avais déjà eu des échos et ils se sont révélés plus que vrais. Le chanteur interagissait avec le public (Le chanteur :"Un concert de rock sans un "A poil" c'est pas un concert de rock", la foule : "A PWAAAL"), et tout le monde à vraiment bien apprécié le concert, même les personnes qui ne connaissait pas.


Finalement suite au concours organisé en début de soirée j'ai été tiré au sort parmi les bonnes réponses (comme quoi le pif-o-mètre, ça marche plutôt bien) et j'ai gagné un pack guitare + jeu sur Xbox 360 qu'Activision m'as échangé le lendemain par une version PS3. Merci à eux ! J'ai déjà joué un peu et le jeu est vraiment fun, en particulier le mode quête dans lequel vous devez sauver le rock.

Mon préééciiiieuuuux
Et pour mes petits pervers adorés, voici une petite vidéo prise par l'ami Rudy :





23 septembre 2010

[Compte rendu] Bargaming #6


Première édition pour moi, la 6ème pour l'équipe du Bargaming, j'ai totalement adhéré au concept.
Mais au fait qu'est-ce que le Bargaming ? En bons geeks que nous sommes nous aimons jouer à des jeux (vidéos ou non) et s'amuser tous ensemble. C'est bien mignon mais sans alcool la fête n'est pas plus folle. L'équipe de Vie De Geek a donc combiné ces deux côtés : Un soirée dans un bar, avec des consommations à tarif réduit, et de l'autre côté des bornes d'arcades, des consoles (rétro ou non) et des jeux de plateau.
D'ailleurs sur ce premier point, un gros carton rouge au Bizen qui n'as pas joué le jeu et qui proposait des consos à 10€, c'est râpé pour le bar...


Arrivé un peu en avance j'ai pu croiser monsieur neku ainsi que l'équipe du Bargaming. On rentre dans le bar, on pose nos affaires au vestiaire et peu à peu tout le monde se place sur les différentes activités. Pour ma part j'ai commencé sur la scène en jouant à Guitar Hero 5 avec 3 autres personnes.
J'ai adoré l'ambiance conviviale qui régnait partout dans le bar. Des rires, des discussions, des trolls (Personnes fans qui disent que leur console est meilleure que celle de leur voisin de façon parfois virulente). Après avoir joué ma rock star, je suis monté. A l'étage, on pouvait jouer a un Time-Crisis-like sur Wii, à Just Dance, puis à un sorte de Just Dance avec Kinect, à Sports Champions avec le Playstation Move, à Super Street Fighter IV, à des jeux de plateau et sur des bornes de rétrogaming.


Après m'être inscrit au tournoi Playstation Move j'ai joué à Super Comics, un jeu de cartes très amusant. Préparez vos collants fluos et vos slips moulants, car avec Super Comics c’est tout une bande de super héros qui débarquent. Vous incarnerez lors de ce party game un super-gentil ou super-vilain avec de supers-pouvoirs. Bien sur, pour prouver que vous êtes le plus super de tous les supers, il va falloir défier vos adversaires et démontrer vos talents de surhomme (ou surfemme, au choix) !
J'ai gagné la partie et j'ai remporté le jeu, de bonnes parties en perspective s'annoncent ! J'ai ensuite jeté mon dévolu sur le tournoi Playstation Move, l'ayant déjà eu pour mon anniversaire j'avais un temps d'avance sur mes adversaires et je suis arrivé premier, ce qui m'as permis de récupérer un deuxième pack découverte.


Presque arrivé à la fin dans une ambiance très (trop) chaude, j'ai acheté quelques billets de tombola supplémentaires et j'ai participé au tirage au sort pour gagner un album (ou 3) de Scott Pilgrim. C'est l'ami Tyrwan qui s'est chargé de récolter les bulletins et c'était au tour de ElChikito d'animer le premier tirage au sort du Bargaming (ou je n'ai rien remporté), suivi d'un animateur de chez Mad Catz qui faisait de gagner des pads et des souris à ceux qui avait battu Kayane ou Lord DVD . Finalement c'est notre ami asiatique qui m'as tiré au sort pour gagner le premier tome de Scott Pilgrim et qui à fait gagner à Aza les 3 premiers tomes.
Je suis donc reparti chez moi les bras chargés de lots divers et variés. Merci encore à toute l'équipe du Bargaming pour cette merveilleuse soirée !


Vous pouvez retrouver les reportages vidéo de 20 minutes ainsi que de Clubic ci dessous :








Crédits Photo : Vie de geek et Nivrae

21 septembre 2010

[Compte rendu] Le festival du jeu vidéo 2010


La semaine dernière se déroulait en même temps que la fête de l'huma, le festival du jeu vidéo ainsi que le monde du jeu. Et c'est ce dernier qui à eu la part belle ce week end.

En effet le salon, même avec beaucoup de monde dimanche dernier, n'as pas eu le même succès que les années précédentes. La faute au S.E.L.L (Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs) qui a décidé de faire son propre salon : Le Paris Games Week. Et ils en faisait même la promo dans les couloirs du salon !
Résultat : Pas d'éditeurs ou de développeurs. Ça fait tache pour un salon du jeu vidéo. On à même pu croiser dans les allées, un très gros site de poker en ligne, venu faire sa promotion... Qu'est que cela à faire avec le monde vidéo ludique ?


Les seuls stands qui méritaient d'être vus étaient sans aucun doute celui du musée du jeu vidéo qui à transféré une partie de sa collection abandonnée en haut de la tour de la défense à la porte de Versailles. Il y avait également le stand de JeuxOnLine qui mettaient du leur pour animer ce salon en organisant coup sur coup des concours entrecoupant les différentes présentations de MMO, pour la plupart Free to Play (comprendre gratuits, mais dans lesquels vous pouvez acheter des objets dans une boutique pour faire évoluer votre personnage plus vite).


Côté marques on à pu voir Asus qui présentait ses PCs portables 3D (dont l'écran n'as pas un aussi bon rendu que sur les télévisions), ainsi que le Hades, un PC hors normes (tout comme son prix : 5000€), destiné à jouer dans la même cour qu'Alienware.
Samsung, lui présentait ses petits derniers, le Galaxy S ainsi le pico projecteur (voir la photo ci-dessus), ses écrans que l'on avait pu voir il y un moment chez Pixmania à l'occasion de la présentation des cartes graphiques ATI Eyefinity, ainsi que les écrans 3D.
Finalement il ne restait plus que notre FNAC nationale pour compléter le tour des stands "intéressants". Des bornes de jeux étaient mises à disposition et une grande scène sur laquelle on à pu voir le champion du monde de Guitar Hero (un Français) faire son spectacle. On pouvait également tester PES 2011 quelques jours avant la sortie de la démo.

Préparez vous à être qualifié de cheaters
Pour finir ce tour d'horizon il y avait également les World Cyber Games, une qualification pour la coupe du monde du jeu vidéo. De très bonnes équipes et de joueurs nous ont offert un spectacle de qualité. Effectivement pour les non-joueurs, ça a pu paraître un peu ésotérique mais pour un connaisseurs, il y avait du niveau !
Finalement, j'ai fini ma journée en faisant un petit tour du côté du Monde du jeu, un festival organisé en parallèle et qui réunissait les amateurs de jeux de plateau et de jeux de rôle. Plus grand que le FDJV, moins commercial et surtout dans une très bonne ambiance, je me suis détendu en faisant quelques parties de Super Comics et de Munchkin.


En somme, un FDJV un peu décevant, tout le monde ayant déserté au profit du PGW et ayant laissé la part belle au jeu de plateau plutôt qu'aux jeux vidéos. Le malheur des uns fait le bonheur des autres, comme on dit !

16 septembre 2010

[Arrivage] Playstation Move, Sports Champions et T-shirt Mafia 2


Pré-commandé par ma petite amie à l'occasion de mon 21ème anniversaire, j'ai reçu avant-hier mon Pack découverte Playstation move et Sports Champion sur lesquels j'avais craqué à l'occasion de la présentation de ceux-ci en juillet dernier.




J'ai également reçu un T-Shirt Mafia 2 gagné chez l'ami GohanBlog. Arrivé en compressé, il à fallu le tremper dans l'eau pour pouvoir voir la superbe pin-up imprimée sur l'avant du T-Shirt.

[News] Les résultats des Milthon


Le Vendredi 10 Septembre dernier a eu lieu la cérémonie de remise des Milthon, les prix Européens du jeu vidéo, en ouverture du Festival du Jeu Vidéo de Paris. 8 statuettes ont été remises par le jury, son président Martyn Brown (fondateur du studio anglais Team17 et créateur de Worms). La liste suivante indique les jeux nominés ainsi que les lauréats (en gras) qui se sont donc distingués comme les meilleurs studios de création et jeux européens de l’année.

Meilleur jeu Console :
  • Alan Wake (Xbox 360) de Remedy Entertainment (Finlande)
  • Battlefield: Bad Company 2 (Playstation 3/Xbox 360) du studio EA DICE (Suède)
  • Heavy Rain (Playstation 3) de Quantic Dream (France)

Meilleur jeu PC/MAC :
  • Colin McRae : DiRT 2 de Codemasters (Grande-Bretagne)
  • Metro 2033 de 4A Games (Ukraine)
  • Napoleon: Total War de The Creative Assembly (Grande-Bretagne)

Meilleur jeu Mobile :

  • Dodogo! (Nintendo DS) du studio Alien After All (France)
  • iBlast Moki (iPhone/iPod) du studio Godzilab (France) 
  • N.O.V.A. Near Orbit Vanguard Alliance (iPhone/iPod) de Gameloft (France)

Meilleur jeu Indépendant :
  • Limbo (Xbox 360) de Playdead (Danemark)
  • LostWinds: Winter of the Melodias (Wii) de Frontier Developments (Grande-Bretagne)
  • Machinarium (PC) d’Amanita Design (République Tchèque)

Meilleur Game Design (conception, réalisation) :
  • EA DICE (Suède) pour Battlefield: Bad Company 2 (Playstation 3/Xbox 360)
  • Quantic Dream (France) pour Heavy Rain (Playstation 3)
  • The Creative Assembly (Grande-Bretagne) pour Napoleon: Total War (PC)

Meilleur design Visuel:
  • Playdead (Danemark) pour Limbo (Xbox 360)
  • Remedy Entertainment (Finlande) pour Alan Wake (Xbox 360)
  • Ubisoft Montreuil (France) pour Red steel 2 (Wii)

Meilleure design Audio:
  • Climax Studios (Grande-Bretagne) pour Silent Hill: Shattered Memories (Wii)
  • IO Interactive (Danemark) pour Kane & Lynch 2: Dog Days (Playstation 3/Xbox 360)
  • Remedy Entertainment (Finlande) pour Alan Wake (Xbox 360)

Et enfin le Jeu de l’Année 2010 *Roulements de tambour* : Limbo du studio danois Playdead Games.


Les titres qui ressortent le plus cette année sont Limbo, Heavy Rain dont vous pouvez trouver le test sur le blog, Napoleon Total War également testé ainsi que Alan Wake, bien que non lauréat il a été sélectionné dans beaucoup de catégories.

[Critique] Le dernier exorcisme


Synopsis : Quand il arrive dans une ferme, le révérend Cotton Marcus s’attend à réaliser un simple exorcisme sur un fanatique religieux troublé. Cependant, il est contacté en dernier recours pour aider une adolescente, Nell, possédée par un démon.
En arrivant à la ferme, l’exorciste se rend vite compte que rien n’aurait pu le préparer au mal qu’il va affronter alors qu’il s’apprête à filmer un documentaire avec toute une équipe de tournage.
Il est cependant trop tard pour faire marche arrière, les croyances du révérend seront ébranlées quand lui et son équipe devront trouver un moyen de sauver Nell avant qu'il ne soit trop tard pour elle...comme pour eux.

Le mot du geek : Produit par Eli Roth (Hostel), Le dernier exorcisme a pris le pari de faire encore plus peur que Paranormal Activity et c'est une réussite.
Daniel Stamm, le réalisateur, nous propose le portrait d’un exorciste, le révérend Cotton Marcus (l'excellent Patrick Fabian), qui pendant tout la première partie du film amuse la galerie en montrant à une équipe de tournage venue filmer son dernier exorcisme ses différents trucs et astuces pour "exorciser" ses clients. En allant des fils invisibles à la croix fumante tout est démystifié de façon ludique pour attirer le spectateur.


Ce n'est que dans la deuxième partie du film, après une session de chalatanisme, que les choses se compliquent pour Marcus et son équipe de tournage. La jeune Ashley Bell en gamine possédée renoue avec le mythe de Linda Blair en passant de la jeune vierge sainte-nitouche à la manipulatrice perverse avec une certaine facilité et crée immédiatement un fort malaise. Et c'est bien autour de ça que tourne tout le film, vous ne verrez pas d'effusions de sang ou de fontaines de gerbe, ici tout est suggéré et le spectateur par l'intermédiaire du caméraman se trouve plus près de l'action qui ne le voudrait. Un formule qui fait toujours mouche depuis Le Projet Blair Witch. Malheureusement cette tension, bien que très efficace, n’atteint jamais les sommets qui la transformerait en véritable peur.


Finalement, malgré pas mal de bonnes idées, parfois mal exploitées, des acteurs charismatiques, un sujet techniquement maitrisé, Le Dernier Exorcisme ne passe pas loin de la vraie réussite, la faute à un scénario qui accumule les clichés et qui se termine sur un final décevant et grotesque. Dommage, on s'attendait à quelque chose de plus sanglant, un peu plus horreur quoi. On a tout simplement l'impression d'avoir perdu une heure et demie. Encore une fois pour la peur promise en tagline, on oublie, et on va aller voir Cannibal Holocaust (si ce n'est pas déjà fait).





Ma note : 2,5+/5

12 septembre 2010

[Arrivage] Jeux et téléphone portable


Suite à la présentation de Spider-Man Dimensions, j'ai reçu le jeu ainsi que son dossier de presse. Un excellent envoi qui pourra me faire patienter jusqu'à la sortie du PS Move.


J'ai également reçu de la part d'Alcatel le très joli OT-808 qui sera testé par une de mes proches et en revenant complètement claqué après la fête de l'huma, j'ai trouvé dans ma boîte aux lettres 3D Dot Game Heroes qui m'a gentillement été envoyé par Koch Media.


5 septembre 2010

[Jeux Videos] Festival du jeu 2010


Les 10, 11 et 12 septembre prochains en même temps que la Fête de l'Humanité se déroule le Festival du Jeu Video 2010.

Premier évènement qui sera suivi par le très gros Paris Games Week (fin octobre 2010) et le Micromania Game Show (lui aussi fin octobre).
On pourra y voir le Prix Machinama qui récompense un court métrage qui utilise des éléments et des ressources disponibles dans les jeux vidéo (séquences, scénarios, décors, personnages, musiques...), un défilé de Cosplay, le World Cyber Games 2010 qui désignera les membres de la délégation française qui participera aux "Jeux olympiques" des Jeux Videos. Le musée du jeu video amènera quand à lui une partie de sa collection pour la présenter au grand public le tout sur 200 m², fans de rétrogamming : notez le rendez vous !

Ça sera également l'occasion de voir les Milthon (vendredi soir), une cérémonie qui récompense les meilleurs jeux de l'année 2010 et de découvrir les prochains titres à venir. Niveau tarif ce n'est pas excessif : 7,50€ pour vendredi et 9,50€ pour samedi ou dimanche.

J'y serai pour ma part surement le samedi et le dimanche, et peut-être le vendredi. N'hésitez pas à me contacter.

[Musique] Fête de l'huma 2010


Et oui comme chaque année dans le parc départemental de la Courneuve se tiendra les 10, 11 et 12 septembre prochains la fête de l'humanité.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas la fête de l'huma c'est ça :





Cette année j'y serai le vendredi et le samedi entre les cours et le Festival du Jeu Video pour aller voir Prodigy (vendredi soir) et Caravan Palace (samedi en début de soirée). Pour seulement 19€ vous pouvez y aller les 3 jours et profiter de l'ambiance exceptionnelle de ce festival ! Pour les plus g33k d'entre nous il y à même un stand consacré au logiciel libre.

Vous pouvez retrouver toute la programmation à cette adresse : http://humanite.fr/fete_huma/concerts

En espérant vous y voir (n'hésitez pas à me contacter via le mail de contact ;))

3 septembre 2010

[Compte rendu] Présentation Spider-Man Dimensions

 

Invité par Activision il y a environ une semaine à l'Ice Baar des Champs Elysées, j'ai pu tester le nouveau jeu de l'homme araignée : Spider-Man Dimensions.

Le scénario est classique : Mysterio (l'un des super vilains de l'univers de Spider-Man) tente de mettre la main sur la table de l'ordre et du chaos, et celle-çi se brise en plusieurs morceaux, s'échappant dans 4 dimensions différentes.
En incarnant Spider-Man, nous devrons mettre la main sur chaque morceaux de la table de l'ordre et du chaos, de façon à remettre de l'ordre dans chaque univers.

Dans ce titre, le joueur est amené a explorer 4 univers parallèles. Chaque univers est caractérisé par son style graphique, son gameplay et son ambiance. On incarnera alors un Spider-Man dont les forces et les pouvoirs seront différents d'un univers à l'autre.

Chaque personnage étant tiré d'un comic différent on pourra tout d'abord manier le héros qui a bercé notre enfance (en tout cas la mienne) : Amazing Spiderman.


Univers fondateur des comics Spider-Man, Amazing Spider-Man possède un rendu graphique qui colle au comic book grâce à l'utilisation du cel-shading.
Doublé par l'acteur Neil Patrick Harris (How I met your mother), nul doute que cette version ravira les fans de grosses attaques à base de toile. Le gameplay est vif et agressif, ici on ne fait pas dans la dentelle ! Le sens de l'araignée permettra ici de voir à travers les écrans de fumée.


Vient ensuite une des transformations de Spider-Man les plus connues : Ultimate Spider-man !


Inspiré des comics Ultimate de Marvel des années 2000, Ultimate nous présente la version retravaillée de Spider-Man dans un contexte moderne. Spider-Man porte ici la fameuse combinaison en symbiote noire.
Comme pour Amazing Spider-Man cette partie du jeu est très axée corps à corps, à la seule différence qu'ici on peut attaquer beaucoup (pour ne pas dire énormément) d'ennemis en même temps en utilisant les pouvoirs de la combinaison pour lancer des attaques destructrices. Un mode "rage" pourra être débloqué de temps à autre lorsque l'on a mis/s'est pris (rayer la mention inutile selon votre niveau) un certain nombre de coups. Spidey devient alors une vraie machine à tuer est c'est un plaisir de tout dégommer sur son passage !


Suit la version futuriste de Spider-Man : 2099 


2099 dépeins un New-York très coloré blindé de buildings géants et représente un terrain de jeu idéal pour Spider-Man. Le costume est vivant et se joue comme une extension de Spider-Man offrant des combats survoltés contre par exemple un Bouffon vert cybernétique.
Spider-Man peut ici planer en se jetant du haut d'immeubles gigantesques tout en évitant les voitures volantes.
Le sens de l'araignée vous sert à ralentir le temps autour de vous. Un peu à la manière de Matrix.


Finalement on arrive à la dernière dimension : Spider-Man Noir


L’histoire prend place à New York en 1933 lors de la « Grande Dépression ». Ce comic book sorti récemment ne compte qu'une dizaine de numéro avec une atmosphère inspirée des films de gangster. Spider-Man Noir possède un gameplay axé sur l'infiltration et est dans la lignée de Batman : Arkham Asylum. Le sens de l'araignée joue le même rôle que les lunettes du detective masqué (à savoir : voir à travers les murs les objectifs et ennemis).
Ici pas d'armes à part vos poings (qui ne feront pas très mal). Tout est fait pour que le joueur soit le plus furtif possible, en effet les tirs des ennemis sont précis et vous font d'importants dégats.





Niveau jouabilité, le titre présente une prise en main immédiate et malgré quelques petits bugs 3D remarqués dans la version présentée (apparemment non finale), c'est un plaisir de manier les différents Spider-Man.
Dernière chose en ce qui concerne ce jeu qui sortira tout juste dans une semaine le 10 septembre, le narrateur de l'histoire en version française est Stan Lee (le "papa" de Spider-Man).